La cultiver

Une grande communauté engagée et multidisciplinaire ainsi que des procédés de production rigoureux, de l’implantation en champ jusqu’à l’extraction d’une fibre d’asclépiade de qualité.

Quelques statistiques

80kg de fibre produite en moyenne par hectare.

Environ 400kg de follicules à 15% d’humidité récoltés par hectare.

13 à 15 follicules par plant, certains en ont plus de 20 !

Répartition du poids du follicule :

Graphique du poids d'un follicule d'asclépiade Coopérative Monark

 

 

 

Plants Asclépiade commune fleurs Plants Milkweed common flowers Coop Monark

La culture de l’Asclépiade commune : un projet agricole accessible

La culture de l’asclépiade est tout indiquée pour valoriser une terre agricole marginale ou offrir l’opportunité de diversifier les activités d’une entreprise existante. La maturité et le plein potentiel de récolte survient minimum 3 ans suivant le semis. Pérenne et indigène au Québec, l’Asclépiade commune y est bien adaptée et résiliente. Un travail de sol minimum, aucune irrigation et peu d’intrants sont requis comparativement à d’autres cultures plus conventionnelles. Un cahier des charges encadre une régie des champs assidue et responsable, dans une approche d’agriculture durable. Favorisée par son modèle coopératif et le partage d’expertises, Coopérative Monark est la référence dans l’amélioration continue des techniques culturales de l’asclépiade.

Une récolte en harmonie avec le cycle de vie des pollinisateurs et le papillon monarque

Entre le début septembre et la fin octobre, selon les régions du Québec, les follicules, fruits de l’asclépiade contenant la fibre et ses semences, sont récoltés annuellement. Les producteurs disposent d’une plage d’environ 21 jours, selon les conditions météorologiques, pour recueillir les follicules avant que ceux-ci ne s’ouvrent pour laisser s’envoler la précieuse fibre d’exception. À cette période de l’année, la flore est desséchée, les pollinisateurs ont déserté les champs d’asclépiade et le papillon monarque a déjà quitté, en route vers son site d’hivernage au Mexique. La récolte s’effectue de façon semi-mécanisée pour le moment. Toutefois, grâce au partage d’expériences et d’expertises entre ses membres producteurs, Coopérative Monark travaille à optimiser la mécanisation de la récolte.

Le séchage : la clé d’une production de fibre d’asclépiade de qualité

Les follicules d’asclépiade, triés légèrement et ensachés, doivent être mis à sécher dans les 24 heures de la récolte. Les producteurs membres utilisent des systèmes de séchage semblables à ceux utilisés pour le foin destiné à l’alimentation des animaux de ferme, alimentés avec de l’énergie propre (électricité ou biomasse). L’humidité passe ainsi d’un taux de 50 à 70 % à un taux de 10 à 15%. Le temps requis varie selon que l’air est chauffé ou non. Les follicules, une fois bien séchés, sont entreposés dans un bâtiment étanche et ventilé.

L’extraction de la fibre d’asclépiade : la maîtrise d’un art

Coopérative Monark effectue l’extraction de la fibre dans ses installations communes situées au Bas-Saint-Laurent. L’extraction d’une belle fibre blanc crème de qualité est un art ! La séparation de la fibre, des résidus de follicule et des semences est réalisée à l’aide d’un équipement industriel conçu sur mesure à cette fin, sans traitement chimique. Nos opérateurs de production qualifiés et spécialisés travaillent avec soin pour extraire une fibre pure exempte de résidus. Tous ensemble, producteurs membres et employés, avons à cœur d’innover et de perfectionner sans relâche nos procédés de production dans une approche durable.

Follicules d'asclépiade Milkweed follicles Coop Monark
Fibres et semences d'Asclépiade commune Common milkweed fibers and seeds Coop Monark

Notre approche

Coopérative Monark dont la mission est empreinte d'ouverture et de coopération, mise sur l'intelligence collaborative pour aller plus loin en innovation et développement durable.

Mise en commun de savoir-faire et de ressources

Accroître la créativité, la solidarité économique et la proximité au sein d’une communauté florissante.

Coopération et entraide

Se soutenir l’un et l’autre pour assurer la sécurité de nos activités et la pérennité de la filière.

Agriculture et développement durable

Privilégier des pratiques agricoles dans le respect de l’environnement et des générations futures.

Préservation de la biodiversité

Maintenir des habitats favorables à la survie des pollinisateurs et du papillon monarque.

La qualité Monark

Coopérative Monark a su s’entourer d’experts afin de caractériser et assurer un niveau de qualité élevé de la fibre d’asclépiade.  L’amélioration continue demeure au coeur de notre mission.

La qualité Monark signifie aussi une grande ouverture et une écoute personnalisée à l’égard de ses clients et de leurs besoins.

Notre regroupement actif, dans plusieurs régions du Québec, permet d’assurer une stabilité accrue de l’approvisionnement, malgré l’éventualité de conditions météorologiques défavorables.

Ainsi, la qualité Monark se définit par les performances techniques, la durabilité, la conformité de ses produits, un service inégalé et sa transparence.

Qualité fibre d'asclépiade Milkweed fiber quality Coop Monark